Si vous souhaitez utiliser l’eau issue de votre puis ou de votre forage pour arroser vos espaces extérieurs, il est nécessaire de la traiter en amont. Filtration et fertilisation permettront d’obtenir une eau de qualité vous garantissant un jardin en pleine santé.

Comme pour l’eau de votre piscine, la filtration est une étape indispensable dans un dispositif d’arrosage automatique. La filtration permet de se débarrasser des bactéries et micro-organismes qui polluent l’eau puisée depuis un forage, mais aussi de protéger votre réseau d’eau du calcaire.  

Parmi les filtres les plus performants et adaptés aux eaux très chargées en particules, on trouve les filtres à sable.

Le modèle DROP (photo), est idéal lors de forte teneur en matières organiques/inorganiques. Il assure la filtration de l’eau à travers une couche de particules graduées (sable, gravier, matériaux granuleux). Les filtres à graviers peuvent être installés seuls, ou en batterie pour un meilleur rendement. Leur agent de filtration est constitué de sable gravillonneux d’origine silicique

Une fois l’eau débarrassée de ses pollutions, l’arrosage automatique peut aussi être utilisé pour distribuer fertilisants, fongicides et insecticides via le système d’irrigation. Mais il est important d’administrer ces produits phytosanitaires dans le bon dosage pour optimiser les résultats.
 
C’est exactement ce que vous propose la pompe doseuse Dosatron. Installé sur le réseau d’eau, le Dosatron utilise la pression d’eau comme seule force motrice. Ainsi actionné il aspire le produit concentré, le dose au pourcentage désiré puis le mélange avec l’eau motrice. La solution réalisée est alors envoyée en aval.
La pose de produit injectée est toujours proportionnelle au volume d’eau qui traverse le Dosatron, quelles que soient les variations de débit ou de pression du réseau.